GIRONDE

Biodiversité : Action Écologie publie une étude qui contredit le catastrophisme

Sous l’égide des Nations Unies, la Conférence sur la biodiversité (COP 15) va s’ouvrir à Montréal le mercredi 7 décembre. À l’image des grandes conférences sur le climat, cet évènement va être sans nul doute l’occasion pour les pouvoirs publics et les ONG de pousser un cri d’alarme. Selon eux, nous serions en train d’assister à l’agonie du … … LIRE LA SUITE

GIRONDE

Pour le gouvernement, la lutte contre la fraude sociale n’est pas urgente (IREF)

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué et qu’on peut ainsi reporter dans le temps, pour une durée indéterminée, la lutte contre la fraude sociale ? Dans ses excellents livres « Cartel des fraudes » 1 et 2, publiés en 2020 et 2021, le magistrat Charles Prats, ancien directeur de la Délégation Nationale à la lutte contre la fraude, montrait l’ampleur de … … LIRE LA SUITE

GIRONDE

[Tribune] Comment sauver notre viticulture avant qu’il ne soit trop tard (2/2)

Imprimer, enregistrer en PDF ou envoyer cet article Suite de la tribune publiée le 3 décembre. Depuis 2013, les aléas climatiques se succèdent comme jamais auparavant. 2013, 2014, 2017, 2019, 2021, 2022. La grêle, le gel, les excès d’eau, la sécheresse… Le rendement moyen diminue fortement et met à mal l’équilibre économique des exploitations. Autrefois, lorsque la production baissait, … … LIRE LA SUITE

GIRONDE

[Tribune] Pourquoi les viticulteurs vont manifester à Bordeaux pour un « plan social » (1/2)

Imprimer, enregistrer en PDF ou envoyer cet article Bien souvent, des manifestations sont organisées pour combattre les « plans sociaux ». Le 6 décembre, un collectif de viticulteurs de Gironde appelle au contraire à manifester à Bordeaux « pour un plan social », à savoir l’arrachage volontaire et subventionné de 15.000 hectares de vignes, sur les 110.000 que compte … … LIRE LA SUITE

GIRONDE

Manifestation des viticulteurs pour un « plan social » à Bordeaux.

Bien souvent des manifestations sont organisées pour combattre les « plans sociaux ». Le 6 décembre un collectif de viticulteurs de Gironde appelle au contraire à manifester à Bordeaux « pour un plan social » à savoir l’arrachage volontaire et subventionné de 15000 ha de vignes sur les 110000 que compte la Gironde. A Bordeaux cohabite plusieurs viticultures : d’un côté la viticulture des crus … … LIRE LA SUITE

GIRONDE

[Tribune] EDF nous doit plus que la lumière, Emmanuel Macron aussi (2/2)

Imprimer, enregistrer en PDF ou envoyer cet article Suite de la tribune publiée le 26 novembre. Découpler le prix du gaz et celui de l’électricité Le 30 septembre dernier Bruno Le Maire avait écrit à la commissaire européenne Margrethe Vestager, pour demander que soit remis en cause les règles du marché énergétique européen : « pour qu’on arrête une bonne fois pour toutes … … LIRE LA SUITE

GIRONDE

[Tribune] Dans mon courrier, la petite lettre d’EDF : jusqu’à 423 % d’augmentation ! (1/2)

Imprimer, enregistrer en PDF ou envoyer cet article En visite au salon du « Made in France » le jeudi 10 novembre 2022, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a assuré que l’État viendrait en aide aux entreprises pour faire face à la crise énergétique : « Nous avons protégé nos entreprises, notre tissu industriel pendant … … LIRE LA SUITE

GIRONDE

Crise viticole­­­ : mobilisation syndicale le 6 décembre 2022 (FDSEA 33)

­­­Depuis 2019 la viticulture bordelaise a subi les conséquences économiques du conflit Airbus-Boeing, les caprices du marché chinois, la crise sanitaire covid. Malgré les trop fréquents aléas climatiques, l’offre et la demande ne s’équilibrent pas.Le réseau FNSEA a toujours plaidé pour la régulation des productions et des marchés.En 2020, alors que se mettait en place la distillation de crise, … … LIRE LA SUITE

GIRONDE

Mobilisons-nous, allons manifester pour l’avenir de notre profession le mardi 6 décembre à Bordeaux (Syndicat des Viticulteurs de Bordeaux).

Rendez-vous le mardi 6 décembre à Bordeaux, Place des Quinconces, à partir de 9h30. Dans mon édito du mois dernier, je vous faisais part de l’aggravation ces derniers mois de la crise économique et de l’incertitude d’obtenir un arrachage primé. Les dernières avancées sont trop timides et aujourd’hui nous n’avons plus le temps. Les exploitations qui allaient bien hier se … … LIRE LA SUITE