TRANSITION ECOLOGIQUE

Eric Doumas, secrétaire général de LMR et Claire Dimitriades, secrétaire nationale adjointe, rencontraient ce jeudi 3 novembre Dominique Faure secrétaire d’État à la ruralité dans son bureau parisien.

Si les échanges ont été courts (pas plus de 30 minutes), ils furent denses et témoignent d’une véritable attente du monde rural.

Au-delà des constats (France silencieuse, en souffrance, oubliée des grandes décisions métropolitaines…), Éric Doumas et Claire Dimitriades sont venus avec des propositions, des axes d’amélioration immédiatement envisageables. Issues des « 30 points pour la Ruralité » présentées aux candidats à la dernière présidentielle. Ces solutions concernaient principalement l’agriculture et l’élevage, l’emploi, le transport, la santé, le commerce et l’artisanat.

En conclusion, les représentants du Mouvement de la Ruralité ont demandé:

  • À participer aux différents travaux en région (évolutions Z.R.R. Zones de Revitalisation Rurale, questions agriculture, chasse et pèche sur les différents territoires…)
  • À être interrogés sur les différentes décisions en matière d’environnement, d’énergies renouvelables, de formation professionnelle sectorielle des métiers en tension et nécessaire au développement local.
  • À renouveler aussi souvent que possible ce type de rencontre.

Le Mouvement de la Ruralité restera vigilant quant à la prise en compte de ses propositions et suggestions.E

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*